top of page
man-reading-newspaper_edited.jpg
typing%20on%20a%20mac_edited.jpg

INDUSTRIE
NOUVELLES

Dernières nouvelles dans l'industrie des portes et fenêtres au Canada

Tech Talks: Examen du projet d'égalisation des pressions du GBC (George Brown College) avec Jon Eakes

Dès 2005, la pratique consistant à sceller le pare-air d'une maison au cadre de la fenêtre dans le but de contrôler la pénétration de l'humidité a été suffisamment remise en question pour justifier sept années de recherche à l'IRC (Institut de recherche en construction) du CNRC (Conseil national de recherches du Canada). L'idée directrice qui est ressortie de cette recherche scientifique détaillée est la suivante : "N'essayez pas d'arrêter le vent et la pluie sur le même plan". Peu de gens y ont prêté attention. Mais les preuves s'accumulent pour changer les choses, alors que les fenêtres résidentielles continuent de pourrir.


En 2020, le CNBC exige que l'on draine l'appui de fenêtre et que l'on rompe la continuité étanche à l’air d'un mur scellé de face. Le comité CSA A440 a ouvert la porte à des solutions de rechange à l'étanchéité de surface, et les modifications apportées à la norme A440, qui seront bientôt soumises à un examen, iront encore plus loin. L'influent scientifique du bâtiment Joe Lstiburek propose des profils de fenêtres à égalisation depression, et Jon Eakes s'efforce d'achever le travail inachevé de l'IRC en prouvant en laboratoire que l'égalisation de pression peut être appliquée spécifiquement à l'interface fenêtre/mur.




Merci à notre commanditaire Tech Talks :







18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page